Sd.Kfz 182 King Tiger « Henschel Turret » + Kit Full Interior [MENG] – 1/35 (Montage et peinture)

Bonjour à tous,

Ohlala, on est en Août 2018… Je suis terriblement en retard sur l’édition de mes articles, je vais donc essayer de rattraper tout ça en postant des mises à jour dans les prochains jours.

 

Voici donc mon nouveau projet en route depuis Novembre 2017, il s’agit d’un diorama inspiré de la photo ci-dessous :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (1)

 

 

 

 

Je suis tombé sur cette photo il y a un moment et j’ai flashé sur la position du blindé, j’ai donc décidé de reproduire cette scène… un gros matou les 4 fers en l’air !!

 

 

 

 

 

Après enquête approfondie… J’ai découvert que ce char avait un numéro de production Fahrgestell de 280101, le numéro de tourelle 280110, et appartenait à la SS-Pz. Abt. 101, avec le numéro tactique 121. Il a été capturé à La Capelle dans l’Aisne, après avoir été à court de carburant et abandonné par son équipage le 5 septembre 1944.

L’équipage a saboté le canon et le moteur et l’a laissé bloquer la route, il a été rasé au bulldozer et il a dévalé le remblai. Il a atterri à l’envers dans le champ en-dessous. En Décembre 1944, il a été récupéré par le REME britannique et a été expédié aux États-Unis, ensuite envoyé à Aberdeen pour les essais de test. Plus tard il fût renvoyé en Allemagne à Coblence, mais en décembre 1960, on l’envoya au musée de chars à Munster, en Allemagne. Il a été restauré et porte dorénavant le numéro 321.

 

 

Voici un lien avec quelques photos, avant d’être retourné, ensuite une fois retourné dans le champs, puis en transport par bateau et enfin lorsqu’il était exposé avant le retour en Allemagne :

https://www.tapatalk.com/groups/missinglynx/new-tiger-ii-pic-t23681.html

La SS-Pz. Abt. 101 est devenu la SS-Pz. Abt. 501 à partir du 22 septembre 1944 et sachant que le char a été abandonné le 5 septembre, il appartenait bien à la 101, contrairement à ce que j’ai pu lire sur certains sites.

 

 

Voici donc les belligérants pour reproduire cette scène :

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (3) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (4)

 

 

 

Un kit Meng pour le char avec son kit pour détailler l’intérieur, je ne puiserai que le compartiment moteur.

Vous allez me dire, mais pourquoi pas le kit Takom avec le fulll intérieur ? Tout simplement car dans le cas présent je n’utiliserai que le détaillage du compartiment moteur dans ce  King Tiger… j’utiliserai le reste de l’intérieur, le compartiment de combat et tourelle, avec un autre King Tiger MENG que j’achèterai plus tard pour un autre projet.

Donc avec un kit full interior MENG, je pourrai faire deux King Tiger !!! Voilà pourquoi!! Avec un Takom, je n’aurais pas pu !

 

Je vais lui ajouter deux pochettes photodécoupe Eduard pour les grilles moteur, les attaches du lot de bord et les gardes boue ; ainsi qu’un canon alu de chez Aber.

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (2)

 

 

 

 

 

 

J’ai trouvé une figurine Alpine pour le soldat US… sa position me plaît bien, je le mettrai en train d’observer le blindé.

 

 

 

 

 

 

 

Allez, c’est parti pour le montage, il y a du boulot :

 

J’ai donc eu recours au kit extérieur + le kit intérieur dont je n’utiliserai que le compartiment moteur comme expliqué lors de ma présentation précédente, pour ce faire vous pourrez voir sur les photos que j’ai dû refaire en carte plastique la paroi séparant le compartiment du moteur de celui de combat ; je garderai la pièce originale « détaillée » pour un autre KT Meng.

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (13) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (14) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (15) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai donc découpé et mis de côté certaines parties des pièces partagées entre les deux compartiments. Beaucoup de pastilles de moulage à éliminer, heureusement certaines sont cachées une fois la pièce en place.

Avant…Après :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (17) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (18) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (19) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Essai à blanc de toutes les pièces :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (22) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (23)

 

 

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (24)

 

Et j’ai déjà passé une couche de primer AK Red sur certaines pièces et primer gris Tamiya sur le moteur.

Premier constat, c’est un très bon kit, ça ne s’adresse pas aux débutants car il faut vraiment tout monter à blanc surtout quand on refait des pièces comme moi, il y a intérêt à ce que tout s’emboîte bien dès le début si on veut correctement fermer la caisse… Je suis souvent « revenu » sur ma paroi pour retailler un demi millimètre par ci ou par là ! De plus, comme c’est deux kits, il faut naviguer d’un manuel de montage à l’autre… Et évidemment, bcp de sous-éléments pour la mise en peinture…

 

 

 

Avant de continuer sur le blindé en lui-même, je devais d’abord m’occuper de la peinture du compartiment moteur, donc voilà le résultat, sachant que je ne suis pas allé dans le détail puisqu’on ne verra plus grand chose une fois refermé, et qui plus est retourné comme sur la photo :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (25) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (26) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (28) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (30) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (31) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (32)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis je me suis attaqué à la plage moteur et fixé le dessus de la caisse :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (38) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (39) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (37) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (35)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A ce stade, j’ai arrêté de coller les accessoires ou leurs fixations pour deux raisons, d’abord elles seront en photodécoupe, et ensuite je dois appliquer la Zimmerit MENG, planches de Décals, c’était la première fois pour moi et je voulais testé cette méthode.
J’avoue que je redoutais cette étape, mais au final ça s’est pas trop mal passé, assez simple et rapide, on peut imiter facilement les dommages de la zimmerit une fois celle-ci posée, plutôt qu’un long discours, les étapes sont très parlantes en photos :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (12)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (40) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (41) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (42) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (43) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (44)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus, on voit bien la différence entre la zimmerit posée fraichement, décal en humide, et la zimmerit sèche après l’avoir endommagée au cutter !

Voici donc le résultat final une fois tous les décals de Zimmerit posé :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (47) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (48) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (49) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (52) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (51) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (53)

 

 

 

 

La zimmerit n’adhérant pas bien sur l’arrondi de la coupole de la mitrailleuse sur le glacis frontal, je la retirerai plus tard pour la remplacer par une zimmerit « maison » faite à l’aide de Green Stuff.

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (54)

 

 

 

Voilà, prochaine étape, je vais me mettre sur la réalisation des gardes boue en photodécoupe, et pour ça aussi j’innove… Ce sera la première fois que j’utiliserai un fer à souder avec soudure liquide ! Contrairement à d’habitude où j’utilise de la cyano, là je voulais quelque chose de solide pour faciliter les manipulations diverses, donc voilà pourquoi ce choix.

 

 

 

 

 

 

Une fois les gardes boue en forme grâce à la plieuse, je les ai placé pour voir si tous les angles de pliage étaient correctes… Puis let’s go pour la première soudure, les deux pièces sont maintenues par de la patafix pour avoir les mains libres pour la soudure :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (56) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (58)

 

 

 

 

 

On étale la soudure liquide Décapod avec un pinceau, on place la troisième pièce sur la soudure…

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (59) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (60)

 

 

 

 

 

 

Puis on pose la panne du fer à souder chauffée à 350 °C environ, une fois la soudure prise, on ponce les résidus d’étain, on lisse le tout !

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (61) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (62) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (63) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (64)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (65)

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, une fois le tout soudé, le résultat est incomparable par rapport à ceux en plastique du kit, même si je dois dire qu’il y a bien pire et que ceux qui n’ont pas le budget pour investir dans la photodécoupe, pourront aisément ce servir de ceux en plastique, mais en 1 seule pièce malheureusement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez, on s’occupe des gardes boue « avant »…

 

Ils se présentent en une seule pièce, avec deux renforts par dessous… Je plis et je soude au fur et à mesure, la forme est complexe, bcp moins facile à mettre en forme et souder, il m’a fallu environ 2h30 pour chaque garde boue avant :

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (68) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (70) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (71) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (69)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On est chaud, comme le fer à souder… hihi… OK je sors ! Non, je vous offre la suite avec les garde-boues arrière et j’ai enchaîné avec les attaches du lot de bord.

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (76) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (77) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (89) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (87)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (80) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (82)

 

 

 

 

 

Encore une fois, on voit bien que la finition est bien supérieur grâce à la photodécoupe en comparaison du kit Meng, ça me permet aussi de déformer la tôle comme sur les vrais !

 

Et voilà le résultat final  avec tous les sous-ensembles prêt pour la peinture puis avec toute la photodécoupe de placée, les garde-boues étant maintenus en place grâce à la patafix, car pour les étapes de peinture et pour placer les chenilles, il ne faudra pas de garde-boue :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (83) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (85) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (86) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (88)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps de s’occuper des chenilles maillons par maillons… en deux parties pour faciliter la mise en peinture et autres étapes, sachant qu’elles sont placées en tenant compte que le char sera retourné, donc pas de « sagging » ici, puisque ces dernières devront pendre naturellement dans le sens opposé :

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (94) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (91)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (92) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (90)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etape longue et fastidieuse, mais on a rien sans rien donc voilà le résultat après 4h de montage. En parallèle vous pourrez remarquez que j’ai simulé la zimmerit de la mitrailleuse « avant » avec du Green Stuff d’où cette couleur verte, puis j’ai procédé à la découpe du filetage du canon pour le faire paraître endommagé comme sur les photos d’époque + perçage pour la profondeur du fût :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (97) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (96)

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (99) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (98)

 

 

 

 

 

 

 

J’ai passé un coup de metal primer pour les pièces en métal pour être sûr que l’apprêt tienne bien…

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (102) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (101)

 

 

 

 

 

 

 

Puis passage d’une couche d’apprêt gris «  »One Shot » de chez Mig et rouge minium de AK pour l’envers des garde-boues et les galets :

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (104) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (105) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (108) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (106)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, j’ai placé des bandes cache pour la peinture du bas de caisse, je suis parti du principe que le dessous du char restait en rouge minium et j’ai caché les bandes métal des galets pour une mise en peinture plus simple, donc voilà le résultat…

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (108) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (112)

 

 

 

 

 

 

 

Puis j’ai passé 2 ou 3 couches de Worn Effect dans le but de simuler des éclats et griffes dans la peinture Dunkelgelb AK pour faire ressortir le rouge. Pour le métal à nu, j’ai réduit en poudre du graphite pour simuler l’acier à nu dû au frottement des galets sur les chenilles :

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (113) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (115)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (114) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (119) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (128)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis weathering avec des pigments divers fixés au « pigment fixer » de Mig et enfin, des tâches et coulures de graisses et d’huile grâce au « Engine, fuel and Oil » de Mig AMMO.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps de passer aux chenilles, je les ai « attaqué » avec une couche de brun rouge allemand, sur laquelle j’ai appliqué un lavis, suivi d’application de pigments de diverses teintes :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (117) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (118)

 

 

 

 

 

Et enfin, de la même façon que pour les bandes métal des galets, j’ai frotté du graphite pour simuler l’acier :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (127) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (121)

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (125) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (126)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (123) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (129)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, maintenant que les galets et les chenilles sont prêtes, je vais attaquer le vieillissement du bas de caisse avant de mettre en place les chenilles !

Voici les étapes, elles parlent d’elles-même, peinture rouge minium, éclairci sur certaines parties puis jus sombres dans les creux, pigments avec fixateur et trainées au pinceau.

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (109) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (116) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (130) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (131) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (132) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (133)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation d’une mixture de boue réalisée avec du « Terrains neutral texture for earth » de AK teinté aux pigments Mig et MK35 et application au endroits adéquates !

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (134) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (135) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (137) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (139)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en place des galets, chenilles et gardes boue, avec déformation de ceux côté gauche puisque le blindé les a écrasé lors de son retournement :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (141) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (144)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (146)King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (143)

 

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (148) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (149) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (150) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (153)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez, il est temps de placer les éléments de la plage moteur… Puis de protéger le travail sur les chenilles et le dessous de caisse :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (154) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (155) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (156) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (159)

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (160) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (161)

 

 

 

 

 

 

Maintenant qu’il est prêt, on va pouvoir le mettre en couleur…

J’ai décidé d’utiliser la pâte de masquage Clever Putty ( une première pour moi! vous verrez, cette pâte est formidable, elle épouse parfaitement les moindres détails), car je voulais un camo à bords francs, même si visiblement le camo du KT de l’époque était à bord légèrement diffus, j’ai préféré assurer le coup… pour éviter les problèmes de crachouillis d’aérographe et autres ! Bref… Je tenterai un camo à bords diffus sur un autre modèle.
L’air de rien, c’est très long à placer cette pâte, mais je suis heureux du résultat ! Qu’en pensez-vous??

Donc passage de Dunkelgelb AK714 puis ajout des teintes verte B Resedagrün AK716 et brune Schokobraun AK718 à l’aide de la pâte puis vernis sur l’ensemble :

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (162) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (164) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (167) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (169) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (170) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (171) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (178) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (181)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même travail sur la tourelle évidemment … Et hopopop la petite couche de vernis qui va bien pour protéger le tout !

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (172) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (174) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (186) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (190)

 

 

 

 

 

 

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous remarquerez que j’ai mis en place les câbles de remorquage pour obtenir leur empreinte « diffuse » comme sur la photo d’époque, puis je les ai retiré évidemment ! Ci-contre pour rappel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passons aux divers marquages :

 

Je pensais que les numéros d’identification du char était en noir liseré de blanc, or après moultes recherches mon KT appartenait au Panzer Abteilung 101 le 5 septembre 1944 lors de son abandon, les chiffres étaient en jaune liseré de blanc… Puis ce PzAbt 101 est devenu le 501 à partir du 22 septembre, et c’est là que les numéros ont été peint en noir liseré de blanc !

Bref, n’ayant pas les décals sous la main, mais des pochoirs, j’ai donc fait les numéros et autres marquages en peinture, une première pour moi là aussi ! Etape très longue, car j’ai dû faire chiffre par chiffre chaque couleur à l’aéro, donc avec les séances « nettoyage » de l’aérographe entre chaque chiffre… ça prend du temps !!!
Mais je ne suis pas mécontent du résultat :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (191) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (192) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (193) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (194) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (195)

 

 

 

 

 

 

Et voilà le résultat sur ma première croix allemande, c’est très long mais le résultat en vaut la chandelle ! Je vous le conseille…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis le même procédé pour chaque chiffres et de chaque côté :

 

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (196) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (197) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (198) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (199)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici enfin le résultat :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (201) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (202)

 

 

 

 

 

J’ai également fait l’insigne de division sur le glacis avant, par contre ici, pas de pochoir, pas de decals… Pinceau à main levé !

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (204) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (205)

 

 

 

 

 

 

 

Allez, il est temps de passer au fameux weathering, le vieillissement du blindé, il va ainsi prendre du vécu.

J’ai d’abord peint  en rouge minium les éclats de zimmerit, puis j’ai passé un filtre et un lavis pour homogénéiser le tout et faire ressortir les détails, ça me permet aussi de « foncer » un peu le Dunkelgelb de fin de guerre… Avec couches de vernis à chaque fois. Le chipping, usure de la peinture à divers endroits, a été réalisé au pinceau et éponge :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (208) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (210) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (211) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (212) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (214) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (219) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (217) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (215)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peinture des divers détails, épiscopes, feux et autres, tâches d’huiles, de graisse avec le produit tout fait de chez Mig… Et application de pigments MK35 pour simuler la poussière de la zimmerit qui s’effrite au niveau des éclats, avec résidus…

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (221) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (222) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (223) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (224) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (225) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (226)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai simulé les dégâts et la suie dû au sabotage du moteur par l’équipage, avec des pigments noirs :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (227) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (228)

 

 

 

 

 

 

Suite à des posts sur divers forums, j’ai appris que le verre des épiscopes des chars allemands n’étaient pas bleu, mais le rendu plutôt blanc ou gris clair ; donc je corrigerai ça au moment de la réalisation du diorama, car voici le char entièrement terminé :

 

King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (230) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (231) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (232) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (234) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (236) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (238) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (239) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (243) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (244) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (245) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (247) King_Tiger_henschel_dioramaquettes35 (241)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne me reste plus qu’à peindre des maillons de chenilles, obus et autres effets personnels de l’équipage qui jonchent le sol, puis la figurine… Et let’s gooooo pour le diorama !!

Je vous donne rdv dans l’article suivant !

2 commentaires à propos de “Sd.Kfz 182 King Tiger « Henschel Turret » + Kit Full Interior [MENG] – 1/35 (Montage et peinture)

  1. lionel boucher dit :

    Je viens de refaire le tour de ton site et j’y découvre à chaque fois des trucs pas repéré la fois d’avant

    J’ai une très grande admiration et une certaine préférence pour ton dio avec l’église
    Je m’en suis procurer une de chez RT DIORAMA (oui j’avoue la je joue petit bras) et si tu le permet j’aimerai m’inspirer de ton œuvre pour réaliser un display mettant en scene l’église un famo et un canon de 203 fin de conflit

    Mais bon il faudra attendre un peu ,j’attends la retraite (dans 1 an si tout va bien )pour me consacrer à ce projet

    Amicalement

    Lionel

    1. Bruno dit :

      Bonjour Lionel,
      Heureux de voir que mon site t’intéresse et si ça peut t’aider dans tes réalisation, j’en suis ravi ! :-)

      Ahhh le diorama de l’église… Celui-là, c’est LE diorama, un diorama qui m’a vacciné contre les longues, très longues, trop longues réalisations… Mais j’avoue que je l’aime bien aussi, je pense le mettre à jour un de ces quatre en changeant le Jagdpanther au profit d’un King Tiger et en affinant le vieillissement des murs, et autre petits détails !

      Les dioramas de chez RT Diorama sont vraiment beaux, j’avoue ne jamais avoir vu en vrai leurs réalisations, mais sur leur site, ça donne envie !
      Jte souhaite un bon courage dans ce projet, même si ce n’est pas pour l’instant !

      Amicalement
      Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>